Portraits

Portrait de la semaine : BAKHTA SISBANE

( le creusot )

Imprimer Envoyer à un ami




Elle s’appelle Bakhta SISBANE, elle a 44 ans, deux enfants, elle est française d’origine Algérienne, divorcée, elle travaille en tant qu’agent d’entretien et vit au Creusot.
Je connais Bakhta depuis quatre ans. Elle s’est inscrite à un de mes ateliers théâtre avec d’autres. Elle s’est présentée voilée d’un Jilbeb et au-delà de la surprise, c’est l’inquiétude qui m’a saisi. Je me suis demandé comment j’allais pouvoir protéger sa présence dans ce groupe (c’est ma première démarche lors de l’arrivée d’un nouvel élève et Bakhta portait un signe fort d’appartenance que beaucoup rejettent encore). Tout s’est très bien déroulé car au-delà des apparences, c’est une personne que nous avons appris à apprécier ; Sensible, intelligente, généreuse, drôle (tellement), … Nous ne pouvions que l’aimer. J’aime Bakhta, profondément. C’est mon amie.

Je me suis rendue chez elle un après-midi, nous avons bu un café, papoté de choses et d’autres et je l’ai prise en photo, elle et sa famille. Je caresse le doux espoir que vous aussi, au-delà des apparences, vous porterez un regard bienveillant sur le cadeau qu’elle nous fait de nous ouvrir sa porte, au travers de ces quelques clichés et confidences…

l10100061

cropped-image1

Cliquez-ici pour lire la suite sur le site Internet d'Hanicka Andres
DERNIERES ACTUS